Compte-rendu de la réunion SIVOS du 16 Février 2015

L’An deux mil quinze, le seize février à 19 heures, le Comité d’Administration dûment convoqué, s’est réuni en séance ordinaire sous la présidence de Nelly LEMAÎTRE, présidente.

Absent(s) :       Aucun

Secrétaire : PATTYN Viviane

Le compte-rendu de la dernière réunion est accepté.

N° 01-02-2015 – PROJET EDUCATIF DEPARTEMENTAL TERRITORIAL

Benoît GAMBIER, vice président, prend la parole afin de présenter aux membres du comité le PEDT, lequel comporte plusieurs contraintes :

  • Il s’agit d’un dispositif réalisé en lien avec les enseignants car il doit être éducatif, contrairement à ce qui avait annoncé en 2013, où, au contraire, les NAP ou les PEDT ne devaient pas être éducatifs mais liés à des activités artistiques, sportives, culturelles, etc… Très difficile à réaliser et contraignant autant pour les enseignants que pour les animateurs !
  • Ce projet doit se faire sur une durée minimum de deux heures consécutives, il est donc impossible de le mettre en place avec les horaires actuels qui sont de 45 mn par jour,et donc forcément une après-midi de 3 heures (projet qui avait été refusé l’année dernière),
  • L’encadrement doit être réalisé :
    • par du personnel agréé : 50 % qualifiés minimum et 20% maximum en non qualifié, il semblerait qu’actuellement seule Mme YVON le soit,
    • avec un taux d’encadrement imposé :
      • 1 animateur pour 14 enfants de moins de 6 ans : soit 5 animateurs sur notre regroupement avec les effectifs de cette année si tous les 65 élèves participent, au lieu de 3 actuellement,
      • 1 animateur pour 18 enfants de plus de 6 ans : soit 3 animateurs si les 52 élèves du primaire participent, ce que l’on a actuellement sur Les Bordes,
      • Donc, dans le cadre de notre regroupement, cela imposerait d’embaucher 3 animateurs qualifiés, avec un salaire largement plus élevé que les agents actuels :
        • 3 agents x 30 € par heure (charges comprises) x 3 heures x 36 semaines = environ 9 700 €
        • 5 agents x 14 € par heure en moyenne (charges comprises) x 3 heures x 36 semaines = environ 7 600 €
        • Au lieu de : 6 agents x 14 € x 3 heures x 36 semaines = 9 100 € actuellement
        • Soit une dépense supplémentaire de 8 200 € non couvert par le fond de soutien proposé qui s’est élevé cette année à 3 960 € ni par le paiement des parents de 2 800 €,

Par conséquent, après en avoir discuté, vu les contraintes imposées par ce projet, les membres du comité votent contre la mise en place d’un PEDT sur le regroupement à l’unanimité et refusent, par conséquent, le fonds de soutien, et souhaitent continuer avec la même organisation que cette année au niveau des NAP.

Pour conclure, la présidente souhaite qu’apparaisse sur la délibération sa colère et sa profonde indignation quant à ces PEDT, trop difficiles financièrement à mettre en place sur des petites structures comme les nôtres, elle réitère également son agacement quant au fait que ces PEDT ont complètement changé d’orientation puisqu’ils n’étaient pas voués à être éducatifs à la base mais bien en rapport avec des activités autres !

Pour finir sur ce sujet, elle tient également à mettre en avant le très bon travail et l’implication des agents du syndicat chargées des Nouvelles Activités Périscolaires,

AFFAIRES ET QUESTIONS DIVERSES

  • Effectifs: la présidente informe l’assemblée qu’elle a rendez-vous avec le nouvel Inspecteur de l’Education Nationale de Sens II, Nicolas RAISONNIER, ce mercredi 18 février à 08h30 afin de discuter des effectifs et, très certainement, de la fermeture d’une classe. Benoît GAMBIER et Claude HAUER seront présents. Il lui sera demandé, en cas de fermeture d’une classe, qui décide du local à fermer sur le regroupement. Il est regrettable que beaucoup de parents d’élèves mettent leurs enfants en école privée, cela engendre des fermetures de classes alors que les investissements réalisés et le personnel embauché sont des efforts financiers pour les communes.

La séance est levée à 19h55.

Répondre